PECEC

Voici la deuxième mesure concernant la recherche.

 

 

PlanEconomique Contre l’Emigration des Chercheurs (PECEC )

Une personne titulaire d’un master derecherche et n’ayant jamais travaillé dans le domaine de larecherche se verra garantir un revenu minimum de 3 000 € pendant 5ans à condition de travailler dans un centre publique.

Une personne titulaire d’un doctorat derecherche et n’ayant jamais travaillé dans le domaine de larecherche se verra garantir un revenu minimum de 4500 € pendant 5ans à condition de travailler dans un centre publique.

Une personne ayant effectuée aumoins ses trois dernières années d’études enFrance se verra garantir un revenu minimum de 1500 € net, nonimposables, pendant 18 mois si cette personne ne trouve pas d’emploi.Pour bénéficier de cette mesure il est interdit derefuser un poste situé dans une périphérie de80km du lieu de résidence.

Les deux premières annéesde travaux dans la recherche publique se verront accompagnédes avantages suivants :

  • Revenus non imposable dans la limite de 70 000 € par an

  • Impôts locaux non imposables dans la limite d’un montant de 6 000 € par an.

Il faut faire en sorte qu’en terme detechnologies, la France possède ce qui se fait de mieux. C’estpourquoi il est important d’équiper au plus vite les centresde recherche et de créer un budget « équipementde pointe » pour un maximum de grandes unités derecherches.

 

Ce contenu a été publié dans Recherche et Enseignement. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*